COVID-19

Suite aux annonces gouvernementales du 28 octobre, la population française est à nouveau confinement à dater du 29 octobre jusqu’au 1er décembre.

L’ensemble des établissements sont tenus de respecter les décisions gouvernementales.

Retrouvez des informations sur la crise sanitaire sur :

Reprise de l’équitation de plein air à compter du 28 novembre 2020

Conformément aux informations communiquées hier soir par la FFE, Monsieur Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports et Madame Roxana MARACINEANU, ministre déléguée en charge des Sports, viennent confirmer ce soir la reprise de l’équitation.

Sans attendre la publication du décret, nous vous confirmons les informations suivantes :

A compter du samedi 28 novembre 2020 :

Pratique de l’équitation dans les équipements recevant du public de plein air (ERP de type PA)

Les publics mineurs sont autorisés à reprendre toutes les activités équestres encadrées, individuelles ou collectives, dans le cadre de leur club, association, dès lors qu’elles se déroulent en plein air, c’est-à-dire y compris dans les équipements sportifs de plein air (ERP de type PA).

Jusqu’au 15 décembre minimum, leur pratique sportive devra respecter les règles de distanciation.

Pour les personnes majeures, la pratique de l’équitation redevient possible dans les équipements de plein air que constituent les établissements équestres, de manière individuelle ou encadrée par un club ou une association dans le respect de protocoles sanitaires renforcés. Et toujours dans le strict respect de la distanciation et avec une attestation de déplacement dérogatoire (3h/20km).

Pratique de l’équitation dans l’espace public

La pratique sportive qui constitue un motif dérogatoire de sortie, pourra désormais s’effectuer de manière individuelle dans un périmètre de 20km autour du domicile, dans la limite de 3 heures et une fois par jour, sous réserve d’être muni d’une attestation de déplacement. Toute pratique sportive collective demeure exclue.

La pratique de tous les sports de nature, dont l’équitation, est ainsi autorisée dans le respect de la distanciation entre les personnes.

Pratique de l’équitation par les publics prioritaires

Les publics prioritaires que sont les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les groupes scolaires et périscolaires, les personnes en formation universitaire ou professionnelle, les personnes détenant une prescription médicale APA et les personnes à handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, sont autorisés à déroger aux restrictions en vigueur.

Consulter les conditions de reprise des activités sportives

Consulter le communiqué du ministère des sports

Consulter les actualités FFE liées à la crise sanitaire

 

Valérie Pécresse porte auprès du Premier Ministre la demande de reprise des activités sportives

La Présidente de la Région Ile-de-France a écrit au Premier Ministre Jean Castex un courrier en faveur de la reprise progressive du sport.

Ce courrier, comme toutes les actions menées par la Région, démontre l’importance que les instances régionales accordent au sport et notamment à l’équitation.

Nous remercions la Région Ile-de-France, sa Présidente Valérie Pécresse, son Vice-Président Patrick Karam et sa Vice-Présidente Alexandra Dublanche qui, chaque jour, défendent et soutiennent notre filière.

Télécharger le courrier

 

Demande de reprise progressive des activités équestres

Serge Lecomte, Président de la FFE, et Emmanuel Feltesse, Président du CREIF, ont écrit à tous les élus d’Ile-de-France afin de convaincre le Gouvernement de permettre la réouverture des établissements équestres au mois de décembre.

L’équitation est en effet un sport de plein air qui se pratique dans le respect naturel d’une distanciation physique et nos structures appliquent d’ores et déjà un protocole sanitaire.

Convaincre qu’il faut nous permettre de retravailler.

Télécharger le courrier adressé à Valérie Pécresse, Présidente deu Conseil Régional d’Ile-de-France

 

Un numéro d’information pour les entreprises et les associations

Un numéro spécial d’information sur les mesures pour les entreprises en difficulté est en ligne ! Obtenez des renseignements et conseils sur les aides d’urgence dont vous pouvez bénéficier :
  • Reports de charges ou d’impôts
  • Prêts garantis par l’État
  • Fonds de solidarité,
  • Activité partielle etc.
Vous pouvez appeler au 0806 000 245 du lundi au vendredi, de 9h à 12h puis de 13h à 16h.

Soutien de la Région Ile-de-France aux structures équestres

La Région Ile-de-France, partenaire de la filière équine sur notre territoire, a saisi le Ministre de l’Agriculture, des Sports ainsi que le Premier Ministre.

A la suite de l’alerte lancée par Emmanuel Feltesse, Président du CREIF, Alexandra Dublanche, Vice-Présidente chargée du développement économique et de l’attractivité, de l’agriculture et de la ruralité, et Patrick Karam, Vice-Président chargé des sports, des loisirs, de la jeunesse, de la citoyenneté et de la vie associative, ont fait parvenir deux courriers au Gouvernement.

Courrier au Ministre de l’Agriculture

Courrier à la Ministre déléguée des Sports

Les élus du CREIF remercient Madame Dublanche et Monsieur Karam pour leur action en faveur du bien-être équin.

 

Pour le bien-être des équidés, alertez vos élus !

Chères dirigeantes, chers dirigeants,

L’interdiction aux cavaliers d’accéder aux écuries menace l’intégrité physique de nos chevaux et poneys.

En cette période où la mise au pré est impossible, les personnels des structures équestres seuls ne suffiront pas à couvrir les besoins en activité physique de tous les équidés dont ils ont la charge.

La FFE et le CREIF ont d’ores et déjà alerté les élus à ce sujet et demandent au gouvernement d’autoriser l’accès des cavaliers et propriétaires aux écuries, et ce au nom du bien-être animal.

Télécharger le courrier envoyé aux parlementaires le 28 octobre

Aujourd’hui, d’autres voix se joignent à celles des instances fédérales, à l’image du GHN (télécharger le communiqué).

Afin que notre cri d’alarme soit entendu de tous, je vous invite, dirigeantes et dirigeants, à relayer cet appel auprès de vos élus locaux. Il est crucial que les maires, conseilles départementaux ou régionaux, députés et sénateurs soient informés du péril dans lequel se trouvent des milliers de chevaux et poneys.

Prenez soin de vous et de vos proches,

Cordialement,

Emmanuel Feltesse
Président du CREIF

 

Signez les pétitions !

Des pétitions ont vu le jour pour faire entendre les inquiétudes des cavaliers pour le bien être de leurs chevaux que le confinement menace.

Signez et partagez ces pétitions pour que les cavalier soient entendus !

 

Contacts des élus référents

Vous avez des questions ? Vous souhaitez échanger sur des sujets ? Les élus du CREIF se mobilisent !
L’équipe du CREIF est à vos côtés en cette période de crise pour vous accompagner et vous soutenir.

Télécharger la liste des élus référents

 

Aide fourrage

Retrouvez le mémo d’attribution de l’aide fourrage sur ce lien

 

Communiqués du Président du CREIF

Courriers

Des courriers pour alerter et demander des actions en faveur des structures équestres ont été envoyés aux instances françaises. Relayez-les auprès de vos élus locaux afin que notre voix soit entendue !

Confinement de mars à mai :

Confinement du 29 novembre au 1er décembre :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Ecrivez nous !

Vous avez des questions ? Vous souhaitez avoir des informations sur les Formations, les activités du CREIF... Contactez nous

Le CREIF au service des CLUBS

Tout au long de l’année le CREIF c’est :
- Des formations
- Des animations
- De l’information

Le CREIF est à la disposition de tous les clubs, toutes ses actions ont pour but d’aider les clubs de la région. N’hésitez pas à le contacter.
Vous désirez la visite de nos conseillers techniques, contactez-nous...